Le Échinacée Il s’agit d’une plante utilisée en complément de nombreux traitements en médecine traditionnelle depuis un certain temps. Il existe donc des études scientifiques qui confirment ses effets bénéfiques. De la même manière, il y a aussi ceux qui concernent leur contre-indications. Récemment, le Comité européen sur les herbes médicinales (HMPC) a averti que l’échinacée peut provoquer des réactions allergiques chez les enfants de moins de douze ans. Certaines de ces réactions allergiques sont:

  • Urticaire, inflammations cutanées et éruptions cutanées.
  • Anaphylaxie (réaction immunitaire généralisée du corps).
  • Asthme et problèmes respiratoires.

Il est également déconseillé de l'utiliser chez les personnes souffrant de maladies auto-immunes ou hépatiques. Par ailleurs, pendant la grossesse et l'allaitement, consultez un spécialiste avant de le prendre.

De même, la consommation d'échinacée peut interagir avec certaines substances et certains médicaments. Par exemple, dans le cas du café, il réduit la capacité habituelle avec laquelle notre organisme décompose la caféine et, en ce qui concerne les médicaments, entrave la synthèse de ceux qui sont éliminés par le foie.

Dans tous les cas, sa consommation doit être évitée pendant une période assez longue.

Basilic sacré (tulsi) (Août 2019).