Etre en vacances n’est pas toujours synonyme de repos pour certains, qui assument les responsabilités quotidiennes dans leurs valises, factures, courriels du patron ... déconnecter du travail Il est essentiel de séparer les espaces entre personnel et professionnel, sans engagement excessif au travail qui aurait un impact négatif sur les relations personnelles. Pour y parvenir, il est important de miser sur des habitudes spécifiques qui procurent du bien-être pendant les loisirs.

Et c'est que le vrai succès repose sur l'équilibre entre les deux parcelles. Il y a un principe de base: la santé est plus importante que le travail et, en fait, pour pouvoir travailler au bureau, il faut prendre soin de soi, sachant que le corps n'est pas une machine et que l'esprit ne l'est pas, et vous avez besoin de périodes de repos trouver le bon équilibre entre le personnel et le travail.

Conséquences de ne pas se déconnecter du travail

Si vous n'avez pas le temps de vous reposer, de vous amuser et de profiter de la compagnie de vos proches, cette situation aura des conséquences néfastes. Voici les principales conséquences de ne pas vous déconnecter du travail de vacances:

  • De fortes doses d'insatisfaction et frustration personnelle, car la clé du bonheur réside dans l’équilibre entre le travail et la vie personnelle. Le travail ne peut pas combler les déficiences internes qui résultent de ne pas cultiver les affections.
  • Ne pas savoir se déconnecter du travail équivaut à les relations personnelles sont épuisées. Les discussions du couple augmentent parce que les autres estiment qu'ils ne disposent pas de l'espace qu'ils méritent. Des reproches et des attaques personnelles surviennent bientôt. De même, cette attitude prolongée dans le temps est souvent associée à la perte d'amis et à des absences à des dates importantes telles que les fêtes de famille.
  • Les niveaux de stress montent en flèche et le corps ne se détend pas être en vacances avec votre esprit sur les affaires du bureau. Ne pas respecter les besoins du corps est un risque sérieux qui nous fait perdre l’ordre des priorités d’une vie heureuse: le niveau personnel est plus important que le professionnel, car le premier est la base du second.
  • Lorsqu'une personne ne se déconnecte pas de son travail, elle ne dispose pas non plus d'un repos de qualité, car des soucis Ils émergent encore plus la nuit au milieu du silence, des ténèbres et des heures vides.
  • Les personnes qui se trouvent dans cette situation ont un vision très limitée de la réalité, car ils sont obsédés par le problème du travail et ne peuvent pas voir plus loin. Il convient de rappeler que la vie est très riche et riche en formes et en nuances. Ceux qui sont obsédés par le travail en paient le prix fort.
  • Au niveau de l'humeur, les personnes qui ne se déconnectent pas en vacances ont mauvaise humeur et ils sont irritables, car ils expriment l’inconfort interne qu’ils ressentent même s’ils ne sont pas conscients de la cause de leur inconfort. L'écoute des émotions est fondamentale pour savoir ce qui se cache derrière elles.
  • Formidable sentiment de vide et de solitude, parce que les satisfactions professionnelles ne peuvent pas combler le besoin d’affection que chaque être humain a en elles. En fait, les personnes qui ne se déconnectent pas de leur travail se sentent particulièrement mal à l'aise les jours où elles ne sont pas obligées d'aller au bureau, car elles ne se sentent pas à leur place.
  • En ne se déconnectant pas, les inquiétudes augmentent sous l'effet grossissant produit par l'attention excessive de l'esprit sur un plan particulier. Le manque de repos peut aussi entraîner certaines malaise physiquepar exemple, mal de tête, parce que le corps et l'esprit sont en interaction constante.

Même en vacances, les Français ne déconnectent pas totalement du travail (Septembre 2019).