Des spécialistes du monde entier se sont réunis à Barcelone dans le but de concevoir une stratégie de recherche visant à guérir la diabète de type I, qui affecte particulièrement les enfants et les adolescents, en utilisant de nouvelles thérapies cellulaires, géniques et immunitaires.

Le diabète de type I est une pathologie auto-immune et chronique qui se caractérise par un fonctionnement anormal du pancréas, qui a pour conséquence que cet organe ne produit pas d'insuline, une hormone qui permet au corps de tirer de l'énergie des aliments.

Philippe Halban, président de la Fondation européenne pour l'étude du diabète, a déclaré que, dans cinq ans, le pancréas pourrait être renouvelé, par exemple. L’objectif principal est maintenant d’établir le «programme de Barcelone», qui vise à impliquer, outre les chercheurs actifs, les jeunes également, avec une nouvelle perspective impliquant des experts en thérapie cellulaire et génique et en immunologie.

Ulf Smith, président de l'Association européenne pour l'étude du diabète, a souligné que l'objectif principal à l'heure actuelle est de guérir le diabète de type I, dont la gestion, à base d'insuline, prévient la mort du patient, mais pas la effets secondaires graves causés par cette maladie, tels que cécité, troubles coronaires, "> Insuffisance rénale, accident vasculaire cérébral, blessures aux extrémités pouvant entraîner amputations et complications pendant la grossesse.">

Les spécialistes réunis lors de l'événement ont expliqué que la recherche visait à améliorer les traitements disponibles et qu'il était également très important de trouver de nouvelles thérapies alternatives pour le diabète.

Soignez tous les diabètes en 20 minutes ! - www.regenere.org (Septembre 2019).