La dépression est un trouble de l'humeur qui affecte les enfants et les adultes. Il est très invalidant et présente un haut niveau de gêne dans les deux cas. Cependant, si nous prenons en compte le manque de maturité émotionnelle et le manque de ressources pour gérer leurs propres émotions, nous comprendrons que, dans le cas des enfants, ce trouble peut grandement entraver leur développement.

Le prévalence de la dépression chez l'enfant C'est semblable à celui de la dépression chez les adultes. En ce sens, l'Organisation mondiale de la santé estime que 3% de la population infantile souffre de dépression, ce qui représente entre 10% et 15% des consultations psychiatriques pour enfants, selon différents auteurs.

Critères diagnostiques de la dépression chez l'enfant

La dépression infantile présente les mêmes critères de diagnostic que ceux de la population adulte, bien que, comme nous le verrons plus loin, leur expression diffère. Le diagnostic de dépression infantile Selon la CIM-10, il suit les critères suivants:

  • La durée de l'épisode dépressif devrait être comme minimum de deux semaines et ne pas être liée à la consommation de toute substance.
  • Présence de deux des symptômes suivants:
    • Humeur dépressive: Les enfants et les adolescents peuvent avoir une humeur dépressive ou irritable. De plus, les enfants plus jeunes sont souvent incapables de décrire ce qu'ils ressentent et se plaignent souvent d'un malaise physique inexact, et montrent une expression faciale triste ou une mauvaise communication visuelle. Une humeur irritable peut se manifester par un comportement agressif ou par des actions qui montrent de l'hostilité ou de la colère. Chez les adolescents plus âgés, les troubles de l'humeur peuvent présenter des symptômes similaires à ceux des adultes.
    • Perte d'intérêt l’environnement ou l’incapacité de profiter du jeu ou des activités scolaires.
    • Manque d'énergie: il ne joue pas, il refuse d'aller à l'école, chez lui il est découragé, il ne parle pas, etc.
  • Présence de un ou plusieurs des symptômes suivants:
    • Perte de confiance et l'estime de soi et les sentiments d'infériorité.
    • Reproches: chez les enfants, cela se traduit par une auto-dévaluation ou une culpabilité excessive ou inappropriée.
    • Idées ou tentatives autolytiques (autodestructeur): chez les enfants et les adolescents, on observe des signes non verbaux de comportement suicidaire, tels que des actes dans lesquels on prend des risques à maintes reprises, parfois comme s'il s'agissait d'un jeu, ou des comportements auto-dommageables (par exemple, se gratter soi-même) ).
    • Incapacité de se concentrer ou prendre des décisions qui, dans le cas des enfants, se traduisent par des problèmes de comportement ou des résultats scolaires médiocres.
    • Activité psychomotrice agitée ou inhibée.
    • Altérations du rêve.
    • Variations de poids (Chez les enfants, il y a généralement une augmentation).
  • Plaintes somatiques (mal de tête, intestin, etc.). Ce critère est très fréquent chez les enfants.

8 Signes Qui Indiquent Que tu Souffres de Dépression Sans Que tu le Saches (Août 2019).