La cause du syndrome de Tourette est actuellement inconnue, mais on pense qu'il pourrait être lié à des problèmes dans certaines zones du cerveau et à des modifications des substances chimiques (sérotonine, dopamine et noradrénaline) qui facilitent la communication entre neurones.

On sait que ce trouble est héréditaire et qu'une personne atteinte du syndrome a 50% de chances de le transmettre à l'un de leurs enfants, bien que hériter de la prédisposition génétique ne signifie pas souffrir de tous les symptômes de la maladie. L'enfant ou les enfants affectés peuvent avoir une série de tics légers, un comportement obsessionnel-compulsif, un déficit de l'attention sans tics ou peuvent ne pas développer de symptômes appréciables.

Dans certains cas, le patrimoine génétique ne peut pas être mis en évidence et le trouble est considéré comme ayant une origine inconnue.

Gilles de la Tourette : comment vivre avec ce syndrome ? - Ça commence aujourd'hui (Août 2019).