Le strabisme apparaît généralement à la naissance ou peu de temps après. En général, le problème réside dans le fonctionnement insuffisant des muscles oculaires, qui se déséquilibrent et produisent des yeux non coordonnés. La paralysie des muscles oculaires peut être causée par une lésion des nerfs qui les innervent et, par conséquent, la capacité de déplacer l'œil affecté serait diminuée.

Dans les cas où le patient a un problème de vision, en particulier une hypermétropie, le strabisme est très courant. En cas d’hypermétropie, l’enfant doit faire des efforts considérables pour se concentrer et la fatigue qui en résulte provoque la torsion de ses yeux.

Le strabisme peut également être dû à des problèmes cérébraux, comme dans le cas d'une diminution de l'apport en oxygène au fœtus, qui provoque une paralysie cérébrale chez les enfants.

Lorsque le strabisme survient à l'âge adulte, il peut être dû à une lésion cérébrale traumatique, à un accident vasculaire cérébral ou à une lésion de l'orbite ou du cerveau. Il existe également une série de troubles associés à l'apparition de strabisme, tels que:

  • Diabète: Les personnes souffrant de cette maladie peuvent développer un strabisme paralytique acquis, provoqué par une perte de circulation.
  • Lésions cérébrales et du système nerveux: accident vasculaire cérébral, lésion cérébrale traumatique, paralysie cérébrale, botulisme ou syndrome de Guillain-Barré.
  • Tumeur dans le cerveau ou dans les yeux.
  • Perte significative ou diminution de la vision en raison d'une maladie des yeux ou d'une blessure, qui peut interférer avec le développement de l'équilibre oculomoteur.
  • Dommages à la rétine quand le bébé est prématuré.
  • Antécédents familiaux: Il existe une prédisposition héréditaire à souffrir de strabisme.

Michel Cymes : "Le strabisme, ça se soigne !" (Septembre 2019).