Bien qu'ils ne soient généralement pas connus causes de sécheresse oculaire, parmi les facteurs de risque pouvant produire ce syndrome, citons:

  • Âge: la sécrétion de larmes diminue avec l'âge, ce qui rend ce syndrome plus fréquent chez les personnes âgées.
  • Sexe féminin.
  • Altérations hormonales, principalement la diminution de l'oestrogène.
  • Maladies systémiques, comme la maladie de Parkinson, le diabète sucré ou le syndrome de Sjögren.
  • Utilisation de lentilles de contact: les lentilles produisent une augmentation de l'évaporation des larmes, ce qui favorise l'apparition de la sécheresse oculaire.
  • Drogues: l’utilisation de médicaments tels que l’amiodarone, les antihistaminiques, les anticholinergiques, l’isotrétinoïne, les œstrogènes ou l’acide nicotinique augmente le risque de souffrir de cette maladie.
  • Chirurgie oculaire, en particulier celui qui affecte la cornée.
  • Facteurs environnementaux: pollution, environnements peu humides, chauffage ou climatisation excessifs, favorisent une augmentation de la sécheresse oculaire, exacerbant encore les symptômes produits par ce syndrome.

Epidémiologie de l'oeil sec

La prévalence exacte du syndrome de la sécheresse oculaire n’est pas connue, étant donné qu’il n’existe aucun critère de diagnostic établi ni aucun test de diagnostic spécifique permettant de confirmer ou d’exclure l’existence de cette maladie. On sait que la prévalence de la sécheresse oculaire augmente avec l’âge, touchant 5 à 30% des personnes de plus de 50 ans.

Santé Mag: Sécheresse oculaire : définition, symptômes et causes. (Août 2019).