Tout d’abord, rassurez les parents: le régurgitation du nouveau-né il est extraordinairement fréquent, car il survient chez plus de 50% des bébés, que ce soit au sein ou au biberon (bien que ce soit plus fréquent chez ces derniers). Bien qu’il puisse parfois durer jusqu’à la première année, il est normal que les symptômes disparaissent au bout de six mois.

Le régurgitations du nouveau-né ils sont dus à la somme de plusieurs facteurs:

  1. Immaturité de l'oesophage: à la fin de l'œsophage se trouve une petite valve qui régule le passage du contenu de celui-ci dans l'estomac. Chez les nouveau-nés, cette valve est encore très immature, ce qui facilite le contenu de l'estomac reviens à l'œsophage et de là à la bouche (beaucoup de mères l'appellent choux). Au fur et à mesure que le bébé grandit, les différentes couches musculaires qui composent cette valve mature, de sorte que les régurgitations deviennent moins fréquentes et de moindre quantité.
  2. Posture bébé: jusqu’à 6-8 mois de la vie, c’est-à-dire quand il commence à rester assis et debout, le bébé reste la plupart du temps en position couchée. Cette position horizontale, associée à l'immaturité du système digestif, favorise encore davantage la régurgitation.
  3. Type de pouvoir: l'alimentation du bébé est exclusivement laitière pendant les premiers mois (rappelez-vous que l'OMS recommande l'allaitement exclusif pendant les six premiers mois de la vie). Jusqu'à ce que d'autres textures plus épaisses commencent à entrer dans leur alimentation, il est plus facile pour le contenu gastrique liquide de passer dans l'estomac.

    Bien que les régurgitations soient fréquentes chez tous les bébés, leur incidence chez les personnes nourries à l'allaitement est moindre, car elles sont digérées rapidement et plus facilement. Les formules artificielles ne sont pas si faciles à assimiler. Encore une fois, il est démontré que l’allaitement n’apporte que des avantages et qu’il est toujours l’aliment le plus bénéfique pour les bébés.

Le reflux gastro-oesophagien du nourrisson - Maladies infantiles (Août 2019).