Pour comprendre le causes du syndrome de la classe touristique nous devons penser que, si nous restons assis et sans bouger pendant un temps prolongé, comme cela se produit lorsque nous voyageons en avion, le flux sanguin vers le cœur est réduit. Le retour veineux Cela fonctionne grâce à différents mécanismes: lors de la marche, nous soutenons la plante des pieds et appuyons sur le réseau veineux qui entraîne le sang vers le haut, et les muscles des jumeaux activent la circulation en se contractant pendant la marche. Il est facile de comprendre que si nous sommes assis et que nos jambes manquent d’activité, il est difficile pour le sang de s’élever jusqu’au cœur. rétention d'eau dans les jambes, ce qui augmente la pression sur les tissus et contribue également à réduire le retour du flux sanguin.

Si nous ajoutons à la difficulté du retour veineux d'autres facteurs de risque du syndrome de la classe de touristes, décrits dans la section suivante, la conséquence peut être la formation d'un caillot dans la paroi de la veine, connue sous le nom de de thrombus et c’est un autre obstacle au retour du sang.

Dans des cas exceptionnels, une partie du thrombus peut se détacher et atteindre les poumons par la circulation sanguine. Le blocage d’une artère pulmonaire dû au caillot est connu sous le nom de embolie pulmonaireet il s’agit d’une pathologie grave pouvant causer des lésions permanentes au poumon touché, de faibles taux d’oxygène dans le sang ainsi que des lésions d’autres organes s’ils ne reçoivent pas suffisamment d’oxygène.

Les symptômes qui peuvent alerter de l'apparition d'une embolie pulmonaire sont une sensation d'essoufflement, une anxiété, des vertiges, une douleur à la poitrine ou une toux avec du sang, mais près de la moitié des personnes affectées ne présentent pas de symptômes, ce qui rend difficile à détecter prêter attention à gêne des jambes ce qui peut indiquer la présence d'un caillot (chaleur, inflammation, fourmillements, douleur, rougeur ...).

Santé des populations – Lutte contre la Dengue, la Ministre de la Santé et de l’Hygiène P (Septembre 2019).