Contrairement aux idées reçues, les régimes végétaliens, lacto-végétariens et ovo-lacto-végétariens bien planifiés sont adaptés à toutes les étapes du cycle de vie, y compris la grossesse et l'allaitement, et peuvent répondre aux besoins nutritionnels des nourrissons, des enfants et des enfants. enfants et adolescents, favorisant une croissance normale. C'est ce qu'a déclaré l'American Dietetic Association en 2009, après avoir passé en revue les dernières études menées auprès de ces populations.

Le avantages du régime végétarien sont claires, les personnes qui suivent ce type de nourriture ont:

  • Des niveaux plus bas de cholestérol dans le sang et de triglycérides, car ce type de régime n'inclut pas les aliments d'origine animale ne fournissent pas de cholestérol.
  • Selon une étude publiée dans la revue, les artères avec moins de cholestérol permettent au sang de mieux circuler et ont moins de risques d'accidents cardiovasculaires, ce qui réduit le risque de maladie cardiaque (jusqu'à 32% de moins). Nutrition en santé publique.
  • Diminution des niveaux de pression artérielle et d'hypertension, car, selon une étude de l'Université d'Oxford et une autre du Brigham and Women's Hospital de Boston, ne pas consommer de viande est associé à une réduction de la pression sanguine dans le sang.
  • Un risque moindre de diabète de type 2, dû au fait qu’une alimentation riche en glucides complexes est généralement suivie, selon une étude publiée dans le American Journal of Lifestyle Medicine.
  • Indice de masse corporelle inférieure (IMC) résultant de la réduction de la consommation de matières grasses et de l'apport de minéraux et de vitamines contenus dans les légumes et les fruits.
  • Des taux de cancer plus bas, selon une étude publiée dans le Journal de l'American Dietetic Association parmi eux se distingue le risque moins élevé de cancer colorectal, grâce à la fibre consommée et à l'absence de graisses.
  • Plus de fibres, ce qui se traduit par un meilleur transit intestinal.

Malgré tout, il est important de prêter une attention particulière aux femmes enceintes et allaitantes, en leur assurant un apport suffisant en vitamine B-12, en vitamine D, en fer, en calcium, en zinc, en acide folique et en ADH, en assurant leur présence par le biais de: compléments alimentaires ou compléments nutritionnels.

Dans le cas des bébés, des enfants et des adolescents, les mêmes locaux doivent être pris en compte, et bien planifier l'alimentation, avec l'aide d'un nutritionniste si nécessaire.

Régimes végétarien, vegan : bénéfices et dangers (Août 2019).