Beaucoup de parents qui vivent avec leurs animaux de compagnie ont sûrement toujours eu le doute de savoir si leurs chiens ou leurs chats pourraient avoir un impact négatif sur la santé de leurs bébés. Une étude récente de l'American Academy of Pediatrics (AAP) a révélé que les enfants qui, au cours de leur première année de vie, grandissent en meilleure santé et sont moins affectés par les infections respiratoires que ceux qui vivent sans aboiements miaule à la maison.

Certaines infections, telles que celles liées aux voies respiratoires ou à l'audition, sont fréquentes chez les bébés au cours de leurs premiers mois. Cependant, dans les cas analysés (environ 400 enfants) ayant eu des contacts réguliers avec un chien, leurs petits les propriétaires ils avaient moins de problèmes liés à ces pathologies et, s'ils les avaient, les traitements basés sur les antibiotiques requis étaient plus courts.

Bien que le fait de vivre avec un chat ait également eu des effets "protecteurs" sur les enfants, les résultats sont un peu plus modestes dans ce sens que chez les chiens.

La conclusion des spécialistes qui ont réalisé cette étude, publiée dans le magazine 'Pediatrics', est que le fait de vivre avec ces animaux apporte non seulement compagnie et joie à la famille, mais peut aussi avoir une influence positive sur la maturation du système immunitaire au cours de enfance

(VLOG) Surprise Saint-Valentin ! - Qu'y a-t-il dans la boîte ? - Démo Jouets (Août 2019).