Une nouvelle méthode de dépistage, développée aux États-Unis, permet de diagnostiquer l'autisme précoce, objectif et précis, en utilisant une technique qui mesure les petites fluctuations de mouvement, et en utilisant une carte numérique en temps réel du patient, capable de détecter avec précision degré auquel leurs schémas de mouvement diffèrent de ceux des personnes qui se développent normalement.

Ce système, qui permet d'identifier les types d'autisme et de suivre les progrès individuels de chaque patient dans le développement et le traitement, peut être utilisé avec des enfants qui ne parlent pas - même avec des bébés - mais aussi avec des adultes.

"Ce système pourrait changer la façon dont les enfants autistes apprennent et communiquent, car il les aide à développer leur motivation personnelle"

Jorg V. José, physicien théoricien et neuroscientifique en informatique à l'Université de l'Indiana, aux États-Unis, a expliqué que la recherche offre la possibilité de: détecter l'autisme à un âge beaucoup plus jeune, ce qui permet également de commencer la thérapie plus tôt. Les chercheurs pensent également que cet outil peut changer la manière dont enfants autistes ils apprennent et communiquent parce que cela les aide à développer leur motivation personnelle.

L’équipe de scientifiques a mis au point un support numérique offrant une performance similaire à celle de la Wii et exposé 25 enfants autistes - dont la plupart ne s’exprimaient pas oralement - à divers contenus tels que leurs programmes de télévision préférés, leurs vidéos, clip vidéo, etc., et appris à communiquer ce qu'ils voulaient par de simples mouvements.

Elizabeth Torres, l'une des directrices de l'étude, a expliqué que lorsque les enfants voient un lien de cause à effet, ils bougent délibérément et l'action devient un comportement intentionnel. Les enfants ont appris spontanément à contrôler leur corps pour transmettre et réaliser ce qu'ils voulaient, et cette connaissance a été maintenue au fil du temps.

Les méthodes psycho-éducatives face à l’autisme (Août 2019).