Le nouvelles technologies Ils constituent un grand pas en avant, mais ils peuvent également causer beaucoup de problèmes s’ils ne sont pas utilisés de manière responsable, en particulier les enfants et les adolescents, un groupe très sensible à la dépendance. Une nouvelle étude réalisée par l'Institut de toxicomanie de la santé de Madrid, l'Université Francisco de Vitoria, l'Université Complutense de Madrid et l'Université Rey Juan Carlos a analysé les conséquences négatives de l'utilisation des technologies de l'information et des technologies de l'information. Communication (TIC) chez les jeunes, de la messagerie instantanée aux réseaux sociaux ou aux jeux vidéo.

Les résultats, publiés dans la revue Les dépendances, ont révélé que 57,7% des moins de 18 ans ayant participé au travail ont des problèmes liés à l’utilisation ou à la abus de téléphones mobiles intelligents, des niveaux de stress plus élevés et des difficultés à effectuer des tâches complexes responsables de la zone préfrontale du cerveau, telles que la pensée abstraite, la conscience de soi ou la planification. Sur le chiffre précédent, 7,9% d’entre eux ont présenté une dépendance au smartphone.

La messagerie instantanée et les réseaux sociaux posent respectivement des problèmes à 39% et 25,3% des moins de 18 ans

Le problèmes liés à l'utilisation d'Internet elles concernent 45,1% des personnes interrogées, soit 1 276 personnes originaires de 80 pays et résidant en Espagne ou dans des pays hispanophones, dont 8,6% étaient à charge. La messagerie instantanée et les réseaux sociaux ont également été inclus dans l'étude. Dans le premier cas, 39% des comportements problématiques ont été observés avec leur utilisation et 10,7% des personnes avec dépendance, tandis que l'emploi des réseaux sociaux a été modifié. comportement de 25,3% de ses utilisateurs et provoqué une dépendance à 6,1%.

En ce qui concerne la différenciation par sexe, il a été observé que les hommes ont davantage de problèmes avec Internet, les jeux vidéo et les fonctions du cortex préfrontal. Les femmes, en revanche, ont obtenu plus de scores dans les troubles causés par la messagerie instantanée et les réseaux sociaux, ce qui s'est traduit par un manque de contrôle des émotions, selon l'étude.

Les écrans, l'ennemi du rêve des adolescents

L’abus des nouvelles technologies entraîne une mauvaise santé mentale, des niveaux de stress plus élevés et problèmes de sommeil. Le repos est fondamental pour le développement correct des enfants et des adolescents, car non seulement sert à consolider les pensées et à détendre le corps et l’esprit, mais, pendant leur sommeil, ils sécrètent également des hormones qui contribuent à leur développement physique et intellectuel.

La lumière bleue émise par les appareils mobiles peut altérer le repos et la santé des enfants.

De l’unité de sommeil de l’hôpital Vithas Nisa Rey Don Jaime (Castellón), le Dr Maribel Andrés a expliqué que l'insomnie technologique Il est de plus en plus fréquent et cela seulement dans votre hôpital a augmenté de 22% au cours des cinq dernières années. C'est un problème de manque de sommeil associé à l'exposition à la lumière provenant de tablettes, de téléphones ou de consoles que les jeunes utilisent pour regarder des séries ou leurs profils sociaux avant de dormir.

Par conséquent, il est recommandé de contrôler et de limiter l'exposition de nos enfants aux écrans, de les empêcher de manger avec la télévision ou les téléphones portables, et d'habituer les enfants plus jeunes à se calmer avec des méthodes autres que les technologies. est plus commun et a été appelé le sucette émotionnelle.

???????? ???????????????????????????? ???????????????????????? - ????????????????????????????????????????????????,???????????????????????????????????? ????????????????????????????,???????????????????????????????? ???????????????????????????????????????? (Août 2019).